RSS

Archives de Catégorie: Dépliants bibliques

Dépliants avec des thèmes bibliques qui touchent différent sujets et qui peuvent être utilisés pour exhorter, motiver selon la Bible et même pour témoigner du message du salut par Jésus Christ.

Le cadeau non déballé

Le cadeau non déballé

Photo du traité (Le cadeau non déballé) On sait à quel point un enfant qui rêve de recevoir un cadeau peut le désirer de tout son coeur. Il nous en parle pendant des mois. Il veut même ouvrir son cadeau avant terme. On sait aussi avec quel empressement il va déballer son cadeau lorsque le jour sera venu. La situation contraire serait tellement triste. Si un enfant ne parlait jamais de son cadeau à venir; s’il doutait même d’en recevoir un. Pire encore, lorsque le grand jour serait venu, il dirait: ”Pas tout de suite, je vais y penser”. Des mois plus tard, il n’aurait toujours pas ouvert son cadeau.

Une situation semblable paraît impensable. Pourtant, en cette période des fêtes, pensons à la véritable signification de Noël et du cadeau de la vie éternelle qui nous a été offert. Comment avons-nous réagi? Un testament a même été laissé à notre attention! L’héritage nous a été réservé.

Dans 1 Jean 5:13, on lit: ”Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu”. Il est regrettable de constater que plusieurs ont négligé cette offre jusqu’à maintenant.

Pendant longtemps, j’étais du nombre. J’étais bien assuré dans tous les domaines (vie, habitation, etc.), mais je n’avais aucune assurance devant L’éternité. Pourtant, plusieurs situations me faisaient réaliser la brièveté de la vie et L’incertitude devant L’avenir. Puis, un jour, j’ai reçu ce cadeau inestimable et ma vie a été transformée. Maintenant, je n’ai plus peur de la mort.

Je suis en paix. J’ai des certitudes basées sur une source infaillible. J’ai trouvé le vrai bonheur et je sais ce qui m’attend.

Je te souhaite ce même bonheur. Jésus a donné sa vie pour toi. Il a payé pour ton salut éternel. Pourquoi refuserais-tu un cadeau pareil? Encore faut-il le recevoir de tout notre coeur pour que ça devienne réalité.

Dans Actes 16:31, on lit: ”Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé”.

C’est ce que je te souhaite de tout coeur.

Joyeuses fêtes.

Publicités
 

Étiquettes :

Gagez vous?

Gagez vous?

Photo du traité (Gager vous?)
  • Quel parti prendre s’il est question de l’existence de Dieu?
  • Sommes-nous incapables de connaître s’il y a un Dieu?
  • Cependant, il est certain que Dieu est, ou qu’il n’est pas; il n’y a point de milieu.
  • Mais de quel côté pencherons-nous?
  • La raison n’y peut-elle rien déterminer?

Il y a un chaos infini qui nous sépare. Il se joue un jeu à cette distance infinie, où il arrivera pile ou face. Que gagnerez-vous? Par raison, vous ne pouvez assurer ni l’un ni l’autre; par raison, vous ne pouvez nier aucun des deux.

Ne blâmons donc pas de fausseté ceux qui ont fait un choix; car nous ne savons pas s’ils ont tort, et s’ils ont mal choisi.

Non, direz-vous; mais je les blâmerai d’avoir fait non ce choix, mais un choix: et celui qui prend face, et celui qui prend pile ont tous deux tort. Le juste est de ne point parier.

Oui; mais il faut parier! Cela n’est pas volontaire; vous êtes embarqué! Et ne point parier que Dieu est, c’est parier qu’il n’est pas. Lequel prendrez-vous donc?

Pesons le gain et la perte en prenant le parti de croire que Dieu est. Si vous gagnez, vous gagnez tout; si vous perdez, vous ne perdez rien. Pariez donc qu’il existe sans hésiter.

Oui il faut gager. Mais je gage peut-être trop. Voyons: puisqu’il y a pareil hasard de gain et de perte, quand vous n’auriez que deux vies à gagner pour une, vous pourriez encore gager. Et s’il y en avait dix à gagner, vous seriez bien imprudent de ne pas hasarder votre vie pour en gagner dix à un jeu où il y a pareil hasard de perte et de gain. Mais il y a ici une infinité de vies infiniment heureuses à gagner avec pareil hasard de perte et de gain; et ce que vous jouez est si peu de chose, et de si peu de durée, qu’il y a de la folie à le ménager en cette occasion!

N’y aurait-il point de moyen de voir un peu plus clair? Oui, par le moyen de l’Écriture, la Bible, et par toutes les autres preuves du vrai christianisme biblique.

Ceux qui espèrent leur salut, direz-vous, sont heureux en cela. Mais ils ont pour contrepoids la crainte de l’enfer. Mais, qui a plus sujet de craindre l’enfer: celui qui est dans l’ignorance s’il y a un enfer, et dans la certitude de la damnation s’il y en a un; ou celui qui est dans une certaine persuasion qu’il y a un enfer et qui est dans l’espérance d’en être sauvé?

Quiconque, n’ayant plus que huit jours à vivre, ne prendrait pas le pari de croire que tout cela n’est pas un coup de hasard, aurait entièrement perdu l’esprit. Or si les passions ne nous tenaient point, huit jours et cent ans sont une même chose.

Quel mal vous arrivera-t-il en prenant ce pari? Vous serez fidèle, honnête, humble, reconnaissant, bienfaisant, sincère, véritable. À la vérité, vous ne serez point dans les plaisirs corrompus, dans la fausse gloire, dans les délices éphémères. Mais n’en aurez-vous point d’autre? Je vous dis que vous y gagnerez, en cette vie; et qu’à chaque pas que vous ferez dans ce chemin, vous verrez tant de certitude du gain, et tant de néant dans ce que vous hasarderez, que vous connaîtrez à la fin que vous avez parié pour une chose certaine et infinie, et que vous n’avez rien donné pour l’obtenir.

 

Étiquettes :

Le cadeau

Le cadeau

Photo du traité (Le cadeau) (Vécu)

Au Québec, un peu avant Noël, on frappe à la porte…
— Bonjour madame! Nous sommes chrétiens et nous aimerions parler de Jésus avec vous…
— NON!
— Vous ne voulez pas entendre parler de Jésus-Christ?
— NON!
— Vous allez le fêter dans quelques jours et vous ne voulez même pas en entendre parler?
— NON!
Et elle claqua la porte avec force au nez des chrétiens!

Ce fait vécu est typique de ce qui se passe souvent quand on prononce ce nom, celui de Jésus. Pourquoi?

Lui-même, lorsqu’il marchait sur la terre, s’étonnait de l’incrédulité des gens, particulièrement ceux de son propre peuple. C’est Lui qui a dit le dicton connu: « un prophète n’est pas honoré dans sa propre patrie. » (La Bible, Évangile de Jean, chapitre 4, verset 44)

Jésus est né dans une étable parce qu’il n’y avait plus de place pour lui dans les auberges. Et dans l’auberge de votre coeur, y a-t-il une place?

Ceux qui le rejetaient avec le plus d’énergie étaient ceux qui auraient dû l’aimer le plus, c’est-à-dire les scribes et les pharisiens (prêtres et théologiens de cette époque).

Ces gens prétendaient adorer Dieu mais, en réalité, ils adoraient leur religion. Leur religion était leur dieu… Elle parlait de Jésus bien sûr, mais elle était surtout composée de commandements d’hommes. Quand leur religion ne concordait plus avec la volonté de Dieu, ils choisissaient de suivre leur religion.

À Noël, la coutume au Québec veut qu’on s’échange voeux et cadeaux; c’en est presque devenu une religion. Pour plusieurs, c’est le seul sens de Noël.

Dieu aussi nous a fait un cadeau. Et même que c’est le plus beau cadeau qu’un être humain puisse recevoir de toute sa vie. Il est offert à tout le monde et il a coûté très cher à celui qui vous l’offre; il lui a coûté sa propre vie.

Ce cadeau, c’est la Vie, celle avec un grand V, la vie éternelle. Mais, tous ne le veulent pas ce cadeau. La dame du début de ce dépliant l’a refusé. Si, de son vivant, elle ne veut rien savoir de Jésus et de son offre, Dieu respectera son choix. Dans son amour, il lui présentera peut-être encore son cadeau, mais il ne la forcera jamais à le prendre. Chacun est laissé libre de le prendre pendant toute sa vie.

Mais, après la mort vient le jugement, comme le dit la Bible: « il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » (Hébreux 9.27)

Le ciel, ce que nous appelons le paradis, est la demeure de Dieu, de Jésus et de tous ceux qui l’aiment. Qu’est-ce que cette dame y ferait? Elle qui ne voulait rien savoir, elle s’y ennuierait ou serait mal à l’aise en compagnie de tous ces saints. Soyez tranquille; Dieu ne la forcera pas plus à ce moment-là…

Mais, si elle ne va pas au ciel, elle devra aller ailleurs… Un endroit loin de Sa présence, là où elle ne risque pas de rencontrer Dieu, il n’y en a qu’un; cet endroit se nomme « enfer »!

Jésus dit: « Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il se détruisait ou se perdait lui-même? « (Luc 9.25) Jésus est venu nous racheter, payer pour nous notre entrée au paradis, et il l’offre gratuitement à ceux qui veulent lui faire confiance.

Jésus affirme: « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14.6) Il ne parlait pas d’une religion, mais de lui-même!

Ne nous faisons pas d’illusion, nous n’irons pas tous au ciel. Ce passage de la Bible, citant les paroles mêmes de Jésus, en témoigne: « Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin.

 

Étiquettes :

Le message d’une canne

Le message d’une canne

La canne traditionnelle de Noël, rouge et blanche à saveur de menthe, est un bonbon apprécié par tous au temps des fêtes. Alors que pourrait-elle représenter pour nous chrétiens? Voici comment nous pourrions imaginer cette canne en faisant un parallèle avec la naissance, le ministère et la mort de Jésus-Christ.

Le blanc;

représente la naissance miraculeuse de Jésus par l’entremise du Saint-Esprit survenant sur une vierge nommée Marie.

La dureté du bonbon;

représente que Jésus est le roc, le solide fondement de l’Église, ainsi que l’assurance de l’accomplissement des promesses de Dieu.

Le bonbon a la forme d’un ”J”…

. « Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus » (Matthieu 1:21) qui vint sur la terre « chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19:10).

La forme de la canne de Noël;

nous rappelle la houlette du bon Berger qui conduit ses brebis.

Les lignes rouges;

pourraient nous faire penser au sacrifice de Jésus sur la croix. 1 Jean 1:7 nous rappelle que ”le sang de Jésus nous purifie de tout péché.”

La canne de Noël est plutôt utilisée comme décoration.

Toutefois, chaque fois que nous voyons une canne de Noël, rappelons-nous que Jésus, le Fils de Dieu, est mort sur la croix. Ayant versé son sang, il est le bon Berger qui cherche les brebis perdues. En mourant sur la croix et en ressuscitant d’entre les morts, il a pris nos péchés sur lui « car L’Éternel a fait retomber sur lui les fautes de nous tous » (Ésaie 53.6) et,

Jésus est, pour ceux qui croient en Lui,

le seul pont entre Dieu et les hommes.En effet, 1 Tmothée 2 v.5., il est écrit « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme ».

Est-ce qu’il t’a trouvé ou le fuis-tu?

Apocalypse 3:20 Jésus dit « Voici; je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi ».

 

Étiquettes :

Que celui qui a soif vienne…

Que celui qui a soif vienne…

Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. (Jean 7:37-38)

Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. (Jean 4:14)

Avez-vous soif de la vérité? Aimeriez-vous avoir la certitude d’aller au ciel, après votre mort? Aimeriez-vous recevoir la vie éternelle, ce don gratuit que Dieu donne par la personne de Jésus-Christ? (Voir Romains 6:23)

Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. (Romains 8.1) Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. (1 Jean 5:12-13)

Avez-vous cette vie? Croyez-vous que c’est possible de connaître la vérité? Jésus, la parole de Dieu qui s’est faite chair, (voir Jean 1) n’a-t-il pas dit lorsqu’il est venu: « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »? (Jean 14:6)

N’a-t-il pas dit aussi: « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira »? (Jean 8:31-32)

Dieu « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme« . (1 Timothée 2:4-5)

« Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. » (Jean 17:17)

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » (Jean 5:24) Ce verset dit: « est passé de la mort à la vie« . Cher lecteur ou lectrice, pour avoir la vie éternelle, il faut d’abord que vous réalisiez que vous êtes mort spirituellement.

Jésus confirme cette vérité dans l’Évangile de Luc, au chapitre 9, versets 59 et 60, où il dit à un homme: « Suis-moi. Et il répondit: Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père. Mais Jésus lui dit: Laisse les morts ensevelir leurs morts; et toi, va annoncer le royaume de Dieu. » Étonnant n’est-ce pas? Habituellement, ce sont des vivants qui ensevelissent un mort. Quoique vivants, Jésus les déclare morts, et ce même s’ils ont un service religieux pour enterrer leur mort. Voilà pourquoi Jésus prononça ces paroles à un homme extrêmement religieux et respecté de tout le monde: « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » (Jean 3:3)

Pour naître de nouveau, il faut d’abord prendre Dieu au mot et recevoir sa parole avec véracité; croire que vous êtes mort spirituellement, « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3:23) religieux ou pas, plein de bonnes oeuvres ou pas. (Voir Éphésiens 2:8,9 et Tite 3:4,5)

Dieu n’a pas donné à l’humanité une religion pour la sauver, mais son fils bien-aimé, afin que le monde ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle, comme le dit le verset suivant: « Car Dieu a tant aimé le monde«  (c’est-à-dire toi qui lis, tu peux mettre ton nom); « qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque (toi qui lis) croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.« (Jean 3:16)

Vous devez vous repentir de vos péchés et rejeter tout autre moyen que le monde ou les religions offrent et recevoir, par la foi, le moyen que Dieu donne: son fils bien-aimé. Il est une victime expiatoire pour vos péchés. (Voir Romains 3:25).

La fête de Noël, qui nous rappelle que le messie est venu, pourra alors avoir un sens réel et personnel pour vous aussi, comme elle le fût pour moi au mois de mars 1984. C’est alors que j’ai reçu dans mon coeur par la foi, mon Sauveur et Seigneur Jésus-Christ et il m’a accordé le pardon de mes péchés et m’a donné la vie éternelle. Approchez-vous de lui et il s’approchera de vous. « Car puisque le monde, avec sa sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. » (1 Corinthiens 1:21)

Jésus, ayant satisfait la justice de Dieu, Dieu l’a ressuscité des morts. « C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » (Hébreux 7:25)

Entendez-vous sa voix au travers de sa parole qui vous dit: « Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.« (Jean 10:27,28)

Jésus-Christ est vivant, il est ressuscité, il donne sa parole qu’il sauve celui qui vient à lui dans la repentance et qui croit que la mort qu’Il a soufferte à la croix est suffisante pour sauver celui qui croit. Jésus déclare: « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean 14:23)

Le Père et le Fils, par la personne du Saint-Esprit, viendront habiter dans ton coeur par la foi. « Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. » (Hébreux 11:6)

Dieu fixe de nouveau un jour, aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs.

 

Étiquettes :

Un trésor à ta portée!

Un trésor à ta portée!

Cher(e) ami(e), j’ai un message d’une très grande importance à te transmettre. Ce même message m’a été transmis un jour par quelqu’un d’autre et m’a procuré une richesse inestimable. Alors, je t’en supplie, prends quelques minutes de ton temps pour lire les lignes qui suivent afin que tu puisses devenir riche, toi aussi.

Aujourd’hui, avec de l’argent, tu peux te procurer une maison, mais pas un foyer heureux; une assurance-vie, mais rien contre la crainte de la mort; des tranquillisants, mais pas la paix intérieure; le confort, mais pas le bonheur; un avocat, mais pas un ami qui t’aime; une place au cimetière, mais pas une place au ciel.

Peut-être as-tu deviné que le trésor que je possède n’est pas matériel et en es-tu amèrement déçu. Cependant, crois moi, il vaut plus que tout l’or du monde! Depuis que je le possède, je ne suis plus la même personne! J’ai trouvé une raison de vivre! Un bonheur indescriptible et une joie incomparable débordent de mon coeur! Cette richesse, c’est ma relation personnelle avec Jésus, le fils de Dieu.

Cette relation est aussi offerte à toi aujourd’hui et elle est totalement gratuite. Dieu t’aime et n’a aucun besoin de ton argent car Jésus a tout payé en mourant sur la croix pour toi. La Bible dit, en Jean 3.16: « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

Accepte le fait que tu es pécheur, repens-toi de tes péchés et invite-le à entrer dans ta vie. Jean 20.31: « Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.« 

C’est alors que tu recevras une vie nouvelle; celle qui n’a pas de fin. Jean 5.24: « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.« 

Cher(e) ami(e), j’ai déversé mon coeur dans ces lignes. Tout ce que j’ai, je te l’ai donné. Je ne peux rien te cacher. Comme une rivière coule vers la mer, l’amour de Jésus coule vers ton coeur. Si tu lui donnes ton coeur maintenant, Il changera ta vie et ne te quittera jamais. Même le jour de ta mort, Il sera encore près de toi… Et cela, aucun trésor de ce monde ne pourra Lui en empêcher!

En espérant te voir au ciel.

D’un héritier du plus grand Roi.

François Grenier, mai 1996

Confier sa vie à Jésus est un acte de foi qui s’exprime par la prière avec un coeur sincère (voici un exemple de prière que tu peux Lui adresser):

« Seigneur Jésus, je te remercie pour ton amour et du fait que tu es venu dans le monde mourir pour moi. Je reconnais que j’ai dirigé jusqu’à maintenant ma propre vie et qu’ainsi j’ai péché contre toi. Je veux maintenant mettre ma confiance en toi, te recevoir dans ma vie. Merci de me pardonner mes péchés. Fais de moi la personne que tu désires. Je te remercie d’avoir répondu à ma prière et d’être maintenant entré dans ma vie. Amen. »

 

Vous êtes vous déjà demandé

Vous êtes vous déjà demandé:

qu’y a-t-il après la mort?
Comment puis-je être certain d’aller au ciel?
Si je mourais aujourd’hui, où irais-je?
L’enfer existe-t-il vraiment?
Que penser de la réincarnation?
Pourquoi ça va mal dans le monde?
Dieu est-il indifférent?
L’important n’est-il pas de faire son possible?
Que fait Dieu devant la violence dans le monde?
Peut-on être réellement heureux?
Le monde des esprits existe-t-il vraiment?
Toutes les religions sont-elles bonnes?
Pourquoi y en a-t-il autant?

Les réponses de la Bible

La Bible donne les vraies réponses à toutes ces questions fondamentales.

Nous aimerions prendre du temps, avec vous, pour explorer dans La Bible, véritable Parole de Dieu, les réponses à vos interrogations. C’est gratuit!

N’hésitez pas à nous contacter pour en connaître davantage ou pour obtenir gratuitement un Nouveau Testament, portion de la Sainte Bible.

Nous aimerions vous accorder toute L’aide nécessaire à la compréhension de la Parole de Dieu.